Une Provence verte et secrète

Séjour détente dans les Baronnies provençales

Eté à la semaine
Formule en week-end toute l'année

Encadrement : Village vacances La Fontaine d'Annibal

Jours

Sélectionnez un jour

Jour 1

 Arrivée au village d'accueil, accueil et installation dans les chambres.

Jour 2

Présentation de la maison et pot d'accueil « local » histoire de se mettre dans l'ambiance : muro et olives.

Déjeuner puis promenade découverte du « Sentier de l'Aiguille », accompagnés par un guide.

A l'heure de la sieste, départ en douceur au son des cigales, pauses régulières avec explications sur les particularités de l'environnement immédiat : l'olivier, les plantes aromatiques, les paysages et leurs évolutions, la géologie...

Première immersion dans le « monde des Baronnies provençales » : on respire plantes et fragrances locales (thym, lavande fine, cônes de pins, etc.), on se constitue un petit herbier personnel, on découvre un terroir et son histoire à partir d'anecdotes, de légendes ou de faits historiques.
On savoure des explications aux approches variées : scientifiques, ethnobotaniques, naturalistes, agricoles, historiques...

On découvre, on s'émerveille, on questionne, on observe... Loin du défi sportif, cette première sortie pluri-thématique est l'occasion de « planter le décor » de la semaine : découverte à son rythme, (ré)apprendre à ouvrir les yeux sur un environnement différent, riche et diversifié.

Soirée jeux de bois
La fraicheur tombe enfin sur le Village vacances, tandis que les convives terminent tranquillement leur repas, un fond musical se fait entendre et des jeux en bois surdimensionnés sont installés sur la terrasse. Les premiers s'y mettent et petit à petit tout le monde se retrouve à jouer ensemble : premières rencontres, les barrières tombent, détente, rires et convivialité ; les ingrédients d'une première soirée collective réussie...

Jour 3

Matinée libre
Des outils de découverte « en autonomie » sont mis à disposition afin que chacun puisse s'approprier les environs à son rythme et en fonction de ses envies et possibilités : itinéraires de découvertes (en voiture ou à pied), cartes, topoguides, parcours d'orientation du village...

Après-midi « Traces de patrimoines »
Chaque participant part avec une « feuille - drap », sur laquelle il va « graver » des souvenirs qui l'interpellent à l'aide de crayons gras (date gravée sur un mur, marques lapidaires des tailleurs de pierre...)
Le guide amène le groupe à découvrir l'histoire et les traditions du bourg à travers anecdotes, explications, et rencontres. On prend le temps de s'arrêter pour discuter avec les habitants, on observe, on flâne, on profite de la fraicheur des petites ruelles médiévales.
On s'immerge dans un passé pas si lointain à l'aide de « croquis historiques » représentant des lieux de la cité tels qu'ils pouvaient être au Moyen-âge.

La visite de l'église est l'occasion de mettre en valeur l'acoustique avec un petit chant traditionnel occitan entonné par le guide...

Au retour, avec un simple fil et des pinces-à-linge, les « traces » collectées sur les tissus sont mises en valeur à l'occasion d'un « mini-vernissage » dans le hall d'accueil du Village Vacances dont tout le monde pourra profiter.

Soirée « Bruits de la nuit » ; affût nocturne
Départ à la nuit tombée dans le calme sur le départ du sentier de l'Aiguille pour aller s'installer dans une vieille oliveraie abandonnée, dans un petit vallon à l'écart des pollutions sonores.
Le groupe, briefé au préalable par le guide, est à l'affût du moindre bruit : un chamois fait dévaler des pierres sur un versant, un écureuil pousse un cri lointain, des sangliers grattent le sous-bois à quelques dizaines de mètres, silhouette de hibou grand duc survolant les falaises...

Une soirée de surprises et de frissons, dans une ambiance de recueillement et d'écoutes sereines de la faune locale.

L'utilisation d'un amplificateur sonore, un petit conte naturaliste et le repérage de quelques constellations (l'occasion de sensibiliser les participants à la soirée « astronomie » du jeudi...) viennent clôturer agréablement la soirée.

Jour 4

Matinée : Abricot : de l'arbre au pot

Direction la vallée de l'Ennuyé avec les magnifiques panoramas observables du Col d'Ey (terrasses d'oliviers, champs d'abricots, falaises monumentales et villages perchés). Visite guidée dans un univers à part : la ferme du Moulin. Dany est éleveuse de chèvres angoras, arboricultrice, conteuse, tisserande et chanteuse... elle nous fait découvrir son exploitation et son quotidien avec une « tchatche » mémorable : atelier de tissage ; vieux moulin à noix (le seul de la vallée), certes inactif mais encore intact ; rencontre avec le troupeau et pour finir « auto-cueillette d'abricots ». Non traités et très peu arrosés, ils sont un condensé de sucre et de soleil ! Le groupe rentrera avec 3 ou 4 cagettes ; ceux qui ne sont pas dévorés en route serviront pour l'atelier « confiture » du lendemain (fin de matinée).

Les vacanciers qui le souhaitent peuvent ensuite rentrer au VV pour le déjeuner, les autres peuvent avoir commandé un pique-nique (solution préférable pour mieux profiter de l'excursion prévue l'après-midi).

Pique-nique au frais en bord de rivière ; baignade, sieste, jeux...

Après-midi pêche à la truite

Après une courte visite des bassins d'élevage et de la source qui les alimente, les familles se répartissent tout autour de l'étang ; calme, verdure et fraîcheur. Ils auront pour mission de pêcher toutes les truites pour le repas du lendemain soir au Village vacances. Un grain de maïs sur l'hameçon, le coup de main pour lancer la ligne, et c'est parti ! Chacun se prend au jeu et c'est à celui qui en pêchera le plus. Amusement, surprise et dégout pour certains (lorsqu'il s'agit d'achever le poisson). Des moments chargés d'émotion qui resteront longtemps gravés dans les mémoires.

L'occasion de rappeler que consommer un animal passe par l'acte de donner la mort.

L'occasion de mettre en avant le travail au quotidien de ce pisciculteur passionné.

L'occasion enfin de partager un moment convivial en famille dans un cadre des plus agréables (hameau de la Condamine).

Et pour ceux qui le souhaitent : vidage des truites collectif en fin de séance pendant que les autres sirotent une limonade à l'ombre des canisses.

Jour 5

Marché provençal de Buis les Baronnies, une immersion dans les senteurs et saveurs locales.

Partir tôt de préférence, pour éviter dans un premier temps la cohue qui encombre le bourg dés 10h30.
Profiter de ces moments pour goûter l'atmosphère du Buis au moment où les gens du village et des alentours viennent faire leurs courses « de frais » pour la semaine.
Se faire curieux, rencontrer, discuter, découvrir, goûter, s'émerveiller... C'est à ces heures-là, dans les ruelles encore peu fréquentées, que se tâte le pouls du pays.

Plus tard, quand la masse touristique arrivera, vous siroterez sereinement un petit blanc en terrasse en regardant défiler les foules piétinantes.

En fin de matinée, ceux qui le souhaitent pourront venir participer à l'atelier « confiture d'abricots » sur la terrasse du Village vacances : on se relaie pour remuer les fruits, on confronte les techniques, on goûte, on conseille, et finalement, à la fin du repas, on met en pots les « abricots de Dany », purs régals qui viendront agrémenter les petits déjeuner pendant une quinzaine de jours.
Sur le Village vacances comme à la maison, les vacanciers se partageant « le trésor ».

Après-midi cueillette de lavande
Un arrêt peu avant le village pour visiter la distillerie et rencontrer notre hôte.
Chaleur sous la tôle, odeurs enivrantes d'huile essentielles et rencontre avec Jacques, une figure de la vallée, un parler fécond, passionnant, imagé et « typique » ! Il ne nous quittera plus de l'après-midi.

Direction « le plateau » pour retrouver l'équipe de saisonniers qui ramassent les bouquets de maillette, la lavande qu'on cultive au Poët, à 1000m d'altitude.
Grands espaces, vue qui court à l'Ouest jusqu'aux Cévennes et, plein sud, le Ventoux qui trône, à portée de main.
Il fait chaud et les cigales se font oppressantes. Pourtant, chacun s'y met : on se fait passer la faucille, et on coupe, on enserre le bouquet dans un élastique et finalement on le laisse sur l'allée de lavandes. Petit à petit on réussit mieux. Chacun s'applique pendant un moment et lorsque les premiers en ont assez, on va s'installer à l'ombre pour discuter du métier, du ressenti de chacun et se désaltérer un peu.

Interview improvisée du maire : plongée dans la vie villageoise d'une commune de vingt habitants : les contraintes, les plaisirs, la réalité quotidienne, tout simplement. Tout le monde repart avec « son » bouquet, un sac de fleurs collectif (pour la confection ultérieure de petits sachets), et des images plein la tête.

En fin d'après-midi, atelier truites en papillotes
Chacun se répartit les rôles et on prépare tranquillement les truites pêchées la veille. Une fois garnies, elles iront sur le grand barbecue collectif. Un bonheur pour les papilles ; Un moment appliqué et convivial, une façon de partager un apéritif utilement !

En soirée, atelier fabrication de savon
Une des animations « classiques » à la Fontaine d'Annibal : présentation avec schéma du principe de la distillation de la fleur de lavande ou de lavandin, on compare les odeurs, et ensuite place au savon.
Chacun va pouvoir fabriquer son savon à partir de simples paillettes : malaxage, modelage, décoration... Un moment familial studieux et amusé. Un régal pour le nez et la créativité des vacanciers !

Jour 6

Matinée au choix : libre ou escalade ou qi-gong

Séance d'escalade...
On se familiarise avec le matériel, on écoute les consignes de sécurité. Baudrier bien attaché et casque vissé sur la tête ; c'est parti pour le grand frisson d'une matinée d'escalade sur les falaises calcaires des gorges d'Ubrieux. Chacun est confronté à ses possibilités, à ses peurs, à ses limites. On persévère et on arrive enfin en haut, vertige des hauteurs, vertige tout court ? Encouragements des uns, appels à l'aide des autres, le plaisir d'arriver en haut de la voie, le soulagement de retoucher terre, et le sourire de tous pour une matinée forte en émotions.

Séance de Qi-Gong à l'ombre au bord de la rivière Ouvèze Calme, relaxation et zénitude au programme. La rivière berce progressivement chacun, séance de rire collectif pour se détendre, pour prendre confiance face au regard de l'autre. On se retient un peu et puis finalement on se lâche : qu'a-t-on à perdre ?
Après cette mise en bouche, différents exercices autour ses sens et de l'environnement immédiat pour « sentir les forces naturelles à l'œuvre ». Un ressourcement et des instants de plénitude aussi agréables qu'inattendus.
Les Baronnies versant « new age » !

Après-midi : land-art
Regroupement des participants en bord de rivière, on parle de la discipline, on parle matériaux possibles, techniques, géométrie et ensuite chacun se lance, individuellement ou en groupe. Dans la continuité du QI Gong du matin, c'est un moment pour se retrouver soi-même, pour se poser au calme et ne penser à rien d'autre qu'une feuille en équilibre, un alignement de cailloux ou un dégradé de couleurs insaisissable.
On en ressort apaisé, réconcilié avec soi, et étonné de « sa » production.

L'après-midi se termine par un petit vernissage, chacun présente son œuvre aux autres : matériaux et techniques utilisées, sens donné à la création, symbolique. On découvre ces résultats éphémères, on contemple, on en discute, on en débat, on en rigole...

Soirée dans les étoiles...
Pendant une heure, alors que le soleil décline doucement sur la splendide vallée de l'Ennuye, Michel va expliquer dans le détail les origines et l'évolution de la science astronomique : du premier « kamal » jusqu'au complexe « sextant ».
Une présentation passionnante et ludique retraçant les avancées du savoir dans le domaine des astres. On questionne et on s'intéresse, on imagine et on s'instruit. Cette petite présentation s'achève par la construction par chacun d'une petite carte du ciel qui permettra de retrouver les constellations une fois rentrés à la maison.

Des couleurs orangées envahissent la vallée : c'est l'heure de l'apéritif et du buffet provençal. Dressé non loin du col, au milieu de nulle part, des tablées de spécialités locales attendent les convives.
Des couvertures, on s'installe par familles ou par affinité, on trinque tous ensemble pendant que les enfants cavalent en tous sens. Olives du pays, tapenade, anchoïade, taboulé d'épeautre, picodons de la Roche, tarte à l'abricot, bon appétit !!

Une fois le repas terminé et la nuit tombée, Michel DUMAS prend la main. Les premières étoiles apparaissent, les premières explications également : constellations, étoiles, planètes, galaxies lointaines, distances lointaines et météoroïdes...
Un émerveillement collectif face au savoir du guide et aux infinités de l'univers.

Les premières familles rentrent vers 23h, on s'emmitoufle et on résiste, les derniers lèveront le camp vers 1h, fatigués et heureux, des étoiles plein la tête...

Jour 7

Matinée les pieds dans le Menon
On se retrouve en maillot de bain et vieilles baskets pour remonter le cours de ce ruisseau.
On cherche son équilibre, on donne la main dans un premier temps et finalement on prend de l'assurance. On trébuche en éclaboussant, on rit jaune et on repart... Les lumières filtrent à travers les branches qui recouvrent le cours d'eau. Enchanteresses, elles en sont presque irréelles.

Une dryade, petit esprit des eaux, sortirait de derrière un rocher qu'on n'en serait qu'à peine étonné...

Quelques explications sur la faune et la flore des cours et arrivent les trous d'eau propices à la baignade. Elle est un peu fraîche mais tout le monde se lance.
On fait ensuite les lézards au soleil pendant un moment avant de déballer le pique-nique collectif. Repus, c'est l'heure de la sieste que chacun organise comme bon lui semble : ici des masques en argile, là on construit un petit barrage et plus bas ce sont les sauts dans l'eau du haut des rochers qui font la joie des ados...

Pur moment de plaisir aquatique au milieu de nulle part. Le sentiment de vivre une expérience unique, très loin de toute civilisation, tout près de la terre mère.

Après-midi visite de La Roche sur le Buis et du Musée Layraud.
Visite des ruelles, des soustets du village (passages couverts), du vieux cimetière et du Musée Layraud. Ce musée local des arts et traditions populaires propulsera le groupe un siècle en arrière : du temps où les ruelles étaient en terre battue, où chaque famille avait son troupeau de brebis et où on allait chercher l'eau à la fontaine.
Une vie rythmée par le travail au champ et les veillées familiales.
Mme Armand nous fera revivre tout cela en présentant maints objets usuels de l'époque.

Les plus courageux pourront grimper jusqu'au château qui surplombe le village pour profiter de la vue, les autres commenceront à redescendre à leur rythme, à pieds ou en voiture...

La dernière soirée d'animation est des plus classiques : réunir tout le monde pour un dernier moment de vie collective.
Certains dansent, d'autres profitent de la terrasse extérieure en discutant et en se fabriquant un dernier souvenir.

La quenouille de lavandin qui sera suspendue sur la porte d'entrée de son appartement lyonnais ; il n'y a pas de raison que les voisins ne profitent pas de quelques effluves des Baronnies...
Après tout, le secret le plus beau est celui que l'on partage.


Pour accéder à la fiche technique complète du séjour, prendre contact avec :

Village Vacances La Fontaine d'Annibal
Quai de l'Ouvèze
26170 Buis les Baronnies
Tel : 04 75 28 03 12
www.vacances-baronnies.com